À partir de maintenant, vous ne pouvez plus voir le nombre total de nouvelles notifications. Pour masquer le nombre total de nouvelles notifications dans le Centre d’action de Windows 10, suivez les étapes ci-dessous. Outre l’option conviviale intégrée, vous pouvez utiliser l’éditeur de registre pour faire la même chose. La découverte du réseau fait référence à la capacité de votre ordinateur Windows 10 à se connecter à d’autres https://rocketdrivers.com/fr/dll/developer?vendor=nero-ag périphériques proches et à être trouvé par eux. Lorsque vous êtes prêt, cliquez sur Enregistrer les modifications et fermez les fenêtres Panneau de configuration et Paramètres. Ouvrez le Centre d’action de Windows 10 dans le coin inférieur droit de l’écran et cliquez sur Développer. Appuyez sur le bouton On/Off pour activer/désactiver le mode Do not disturb.

  • Optez ensuite pour la fonction Désactiver, puis relancez le PC.
  • En choisissant de continuer, vous risquez de compromettre vos informations personnelles et vos informations bancaires.
  • Votre PC redémarrera dans un environnement de diagnostic.

Lancez de nouveau l’éditeur du registre puis ouvrez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Microsoft, Windows, CurrentVersion, Uninstall. Dans regedit, impossible de supprimer manuellement la clé. Lorsque je veux ajouter des autorisations, au moment de les appliquer à la clé, il me dit qu’il ne peut pas.

Retournez à la Données d’application dossier et ouvrez le Roaming dossier. Maintenant, ouvrez le Local dossier et recherchez le Vague et les dossiers Wave Browser à l’intérieur. Suivez les instructions de l’assistant de désinstallation pour désinstaller le navigateur Wave. Répétez l’étape 2 pour tous les processus liés au navigateur Wave. Il peut apporter des modifications à votre système et au registre de votre système. Selon le type de Windows 10 que vous exécutez (voir Comment vérifier si vous exécutez Windows ou 64 bits), exécutez l’exécutable situé dans le dossier x86 ou dans le dossier x64. L’aide utilisée par défaut sera alors l’aide locale installée sur votre poste.

Réparer les erreurs de disque dur avec Checkdisk

Certains administrateurs systèmes vont probablement chercher à la désactiver. SFC analyse votre système informatique à la recherche de données manquantes ou corrompues, tandis que DISM analyse l’image système utilisée pour apporter ces améliorations. Dans ce cas, vous exécutez d’abord DISM pour confirmer que SFC fonctionne correctement. Enfin, vous pouvez essayer de réparer ce problème en utilisant les outils SFC et DISM. Ces appareils fonctionnent pour traiter de nombreux problèmes système dans Windows 10. Vous utiliserez l’invite de commande pour exécuter à la fois les vérifications SFC et DISM. Si la Explorateur la clé manque dans le les fenêtres secret, vous devrez le produire.

Chiffres Google : toutes les statistiques à connaître en 2021

Chaque clé ou valeur correspondante est alors mise en surbrillance. Certaines modifications requièrent un redémarrage de Windows pour être appliquées. Saisissez le nom de la clé et cliquez sur « Rechercher la suivante ».

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi. Le nommage des groupes d’attaquants n’est donc pas une science exacte, mais le secteur de la cybersécurité aurait bien du mal à s’en passer. Il faut donc s’attendre à voir les tableurs répertoriant les différentes appellations de chaque groupe continuer à grossir dans les années à venir. Sur internet, des chercheurs et journalistes s’efforcent de tenir des feuilles Excel et des annuaires retraçant l’ensemble des noms répertoriés pour un même groupe. L’exercice est parfois fastidieux, mais nécessaire, pour permettre de s’y retrouver dans la jungle des publications et des dénominations. De plus en plus de sociétés de cybersécurité et CERT tentent de donner sur leurs plateformes les équivalences d’un nom selon plusieurs entreprises de cybersécurité.